post

L’association de consommateurs désigne environ 400 cosmétiques contenant des substances toxiques et dangereuses pour la santé, ce qui incite les pouvoirs publiques à instaurer les mesures nécessaires afin de protéger les consommateurs de ces substances. Cela concerne la majorité des produits tels que les déodorants, le dentifrice, les crèmes et mêmes les produits pour bébé et ceux pour traiter les masses de graisses localisées.

11 composants indésirables trouvés dans plusieurs produits

Ces substances ont été recherchées dans les produits cosmétiques pour atteindre le nombre de 400 produits .On trouve les perturbateurs endocriniens à la première place comme le BHA ainsi que des conservateurs trouvés dans les crèmes.

En ce qui concerne les allergènes, on donne l’exemple de la methylchloroisothiazolinone (MCIT) et malgré leur interdiction, on les trouve toujours dans les colorations capillaires ce qui peut déclencher des réactions allergiques plus ou moins graves et surtout s’ils sont associées à la p-phenylenediamine. En outre, Plusieurs autres produits contiennent ces substances indésirables tels que le gel « Eau précieuse » et bien d’autres.

cosmo

Même les produits pour bébés sont concernés

Normalement, les produits pour bébés devraient être dépourvus de ces substances ce qui n’est pas du tout le cas ici, car on arrive à trouver du phenoxyethanol, toxique pour le foie et cela dans la crème « Mixa bébé » ou dans la marque Klorane.

Par ailleurs, on remarque que les produits utilisent aussi des mentions faussement rassurantes comme le « sans parabènes ».

Sur 1 an, la majorité des produits sont inchangés

L’amélioration des produits est toujours possible dans la mesure où les industriels suppriment toutes ces substances dangereuses pour la santé des consommateurs comme la disparition du BHA ou du propyl-paraben, néanmoins, concernant les lingettes Pampers et l’eau nettoyante pour bébé, elles contiennent toujours du phenoxyethanol, ces changements de formules sont rares et contiennent toujours les mêmes substances toxiques et nocives à la santé des consommateurs.

Il est à noter que la présence de ces substances indésirables et nuisibles dans certains produits est légale comme les allergènes présents dans les parfums sans oublier que les experts du Scientific Committee on Consumer Safety avaient alerté il y a de cela 5 années sur le danger de 3 allergènes qui ne seront retirés qu’en 2021 !!