post

Se faire augmenter les seins par prothèse mammaire semble porter ses fruits alors qu’il faut tout de même rester vigilant et faire attention quant à ses conséquences, notamment sur le long. Il est vrai que cela présente des avantages assez palpables comme une poitrine bien ferme, ronde et volumineuse en parfaite harmonie avec le corps. Il est vrai également que l’on peut choisir la taille de ses « futurs » seins pour voir sa taille de soutien-gorge augmenter, mais attention, cela présente certains risques, à commencer sur l’organisme.

Effectivement, la prothèse mammaire, également appelée implant est d’abord toujours composée d’une enveloppe et d’un produit de remplissage qui peut être soit du gel, soit du sérum physiologique. Pourtant, il arrive parfois que le gel explose ou déborde dans la poitrine pour se mélanger aux tissus mammaires, ce qui peut être très dangereux pour la santé. Dans d’autres cas, certains plis se formes sur le long terme, ce qui n’est pas très agréable ni au toucher ni à la vue. Dans ce cas, pour une augmentation efficace et sans risque, il est préférable d’opter pour les produits 100% naturels, notamment ceux qui sont fabriqués à base de plantes. Quoi qu’il en soit, la prothèse mammaire peut toujours utile pour remédier à quelques « défauts » de la nature.

La prothèse mammaire permet par exemple de corriger la ptôse mammaire que l’on connait plus communément sous l’expression « seins tombants. Cela permet également d’avoir de la poitrine et de corriger le développement insuffisant (hypoplasie ou hypotrophie mammaire) ou encore de redonner de la forme et du volume aux seins (asymétrie mammaire). Pour cela, il est possible de choisir entre deux types de liquide de remplissage puisqu’une prothèse mammaire est toujours composée d’une enveloppe et d’un liquide qui le remplit, soit du gel de silicone, soit du sérum physiologique.

lipofilling-seins