post

La couperose est l’une des forme de la maladie dermatologique, la rosacé. Elle se caractérise par une rougeur qui atteint plusieurs zones du visage le nez, les joues, le menton et le front. À ce jour, on ne connaît pas exactement les causes de cette maladie. Les spécialistes supposent que son apparition est associée à l’un de ces facteurs : le facteur génétique, la distension des vaisseaux sanguins, l’exposition au soleil et la consommation de l’alcool.

La maladie se manifeste généralement après la ménopause chez les femmes ayant une peau claire. L’exposition aux rayons UV peut induire des crises de douleurs. Les vaisseaux se dilatent. Un afflux de sang les traverse ce qui induit une rougeur associée à une sensation de chaleur. Un œdème se manifeste sur la peau. Cette inflammation favorise la formation et le développement d’un micro-organisme appelé demodex folliculorum. Ce parasite se multiplie d’une façon excessive. Des petits boutons apparaissent sur la peau.

La couperose est une maladie très gênante. Elle altère le visage et entraîne de ce fait, des répercussions psycho-affectives non négligeables.

Le traitement de la couperose par laser

la médecine esthétique offre une solution non invasive permettant de diminuer l’apparence des petites lignes rouges : le laser vasculaire Co2.

L’Objectif de cette intervention est de coaguler les vaisseaux afin qu’ils soient «nettoyés» par les macrophages qui sont des cellules contenues dans les globules blancs. Les améliorations se manifestent après 6 semaines. D’habitude, le traitement nécessite deux séances espacées de six semaines. Pour que le peau reste saine, il faut que la patiente s’engage à suivre une bonne hygiène cosmétologique. Lui seront donc fortement déconseillés :

  1. l’exposition au rayons solaires

  2. l’exposition au froid et vent

  3. la consommation de l’alcool

  4. les aliments riches en épices

  5. la colère et le stress

  6. la prise de médicaments composés de corticoïdes

Autres types de rosacé 

On désigne deux autres formes de rosacé : la forme apulo-pustuleuse, la forme hypertrophique et la forme vasculaire.

1er cas : la forme apulo-pustuleuse

Des boutons appelés papules apparaissent sur la surface rouge de la peau. Ces boutons ressemblent à des lésions d’acnés. Leur taille varie entre 01 et 04 millimètres. Elles sont couverts par une auréole inflammatoire et peuvent affecter tout le centre du visage.

2ème cas : la forme hypertrophique

il s’agit de la forme de rosacé la plus rare. Elle se manifeste au niveau de la pointe du nez. La peau se gonfle et devient plus épaisse et les orifices des glandes intradermiques localisés au niveau de cette région se dilatent. On appelle ce phénomène le rhinophyma. Les répercussions psychologiques de cette maladie sont importantes étant donné que l’épaississement de la peau peut atteindre toute la surface du visage.