post

Pour bien préparer les vacances d’été et les baignades à la plage, vous devriez faire face aux poils du corps qui ne peuvent que diminuer votre identité féminine et votre charme. Selon la nature de votre peau (grasse, sèche, normale ou mixte), il existe plusieurs méthodes d’épilation qui virent du traditionnel au sophistiqué.

L’épilation à la cire 

C’est l’une des méthodes les plus anciennes et les plus répandues, vu son efficacité, et surtout son aspect naturel.

Facile à pratiquer, l’épilation à la cire, même si elle est assez douloureuse, est considérée comme idéale pour la peau grasse. Elle lui donne en effet un aspect lisse et doux.

cire

L’épilation au rasoir

C’est la technique la plus simple et la plus facile à utiliser. Le rasoir permet d’épiler toutes les parties du corps en un laps de temps restreint, il suffit d’appliquer un gel ou une crème avant de s’épiler et le tour est joué.

Malheureusement, avec cette méthode, la repousse du poil est très rapide du moment que la racine n’est pas arrachée tout en sachant qu’elle est déconseillée pour les peaux les plus sensibles en raison de l’irritation qu’elle peut provoquer.

L’épilation électrique

L’épilation électrique a été développée à la fin des années 70. Elle est simple et facile d’utilisation, mais elle n’est pas conseillée pour les femmes ayant une peau sèche. Aujourd’hui, grâce au développement  technologique, un nouveau concept a vu le jour qui n’est autre que l’épilation électrique par électrolyse, technique fiable et procurant un résultat durable.

Effectuée le plus souvent dans un centre dermatologique et par  un médecin esthétique, celle-ci consiste à émettre une petite décharge électrique par le biais d’une aiguille.

Le traitement se fait bulbe par bulbe et poil par poil. Cette épilation est qualifiée de définitive mais nécessite plusieurs séances pour éradiquer tous les poils du corps (excepté le cuir chevelu).  Assez couteuse, la séance peut durer 1 ou 2 heures.

electrolyse

L’épilation à la lumière pulsée

Ce type d’épilation permet d’avoir une peau lisse pendant plusieurs mois. Son action est similaire à l’électrolyse  puisqu’elle détruit le bulbe en le surchauffant.

Il est à noter qu’elle est déconseillée pour les femmes enceintes, les diabétiques, celles qui ont la peau noire ou mate et celles atteintes de maladies vasculaires.

L’épilation au laser

Cette épilation possède le même principe que l’épilation à la lumière pulsée en détruisant le poil et en le brûlant jusqu’à la racine.

Le résultat dépend de plusieurs facteurs comme l’âge, la pilosité et la zone à épiler. Son seul inconvénient est le temps pour obtenir un résultat parfait, car, elle demande plusieurs séances, environ  entre 6 à 8 avec un temps d’attente de 14 mois.

Il est à noter que l’épilation au laser est déconseillée pour les femmes enceintes, pour celles qui ont la peau bronzée ou celles qui ont des maladies dermiques chroniques ou qui prennent certains médicament à base de corticoïdes.