post

La chirurgie orthognatique vise à traiter les anomalies, les dysmorphoses dento-maxillaires. Ces anomalies sont fréquentes et amènent à consulter soit pour des motivations
esthétiques, soit pour des troubles fonctionnels (dysfonctionnements des ATM, troubles phonatoires…).

Elles peuvent se résumer à une anomalie de l’engrènement dentaire (occlusion) pouvant être associées à des anomalies osseuses (ou basales) et/ou dento-alvéolaires. L’ensemble pouvant être aggravé par des facteurs liés à la croissance et à différents troubles fonctionnels (respiratoire, phonatoire…).

L’orthodontie : L’orthodontie a pour objet l’amélioration des positions des dents, des formes des arcades dentaires et de leur rapport, par action sur les éléments alvéolo-dentaires.

La chirurgie orthognatique : La chirurgie orthognatique : elle porte sur le maxillaire et/ou la mandibule en permettant des déplacements segmentaires ou globaux des bases
osseuses.
chirurgie orthognatique

Examen clinique

Il doit comprendre un examen cranio-facial, de la dynamique cranio-mandibulaire, de l’occlusion dentaire, de l’état de la denture et du parodonte.

Examens complémentaires

– photographie et/ou téléphotographie, moulage en plâtre des arcades dentaires.
– bilans radiographiques : orthopantomogramme (panoramique dentaire), téléradiographie de face et de profil.
– les téléradiographies permettent la superposition des clichés et permettent aussi la réalisation d’étude céphalométrique (analyse de DELAIRE, STEINER, TWEED…). Actuellement, elles sont le plus souvent assistées par ordinateur.

Indication

Le traitement des dysharmonies dento-maxillaires font le plus souvent appelle à des techniques orthodontiques seules. L’indication opératoire se pose devant des cas ou il existe un décalage trop important entre le maxillaire et la mandibule, dans le cas où les déplacements dentaires seraient trop importants pour être réalisés par une orthodontie seule, et dans certains cas après échec d’un traitement orthodontique isolé. La chirurgie orthognatique ne peut se concevoir qu’avec une préparation orthodontique pré et post opératoire. Elle diffère des techniques d’orthodontie classique par le fait que les résultats ne se verront qu’une fois la chirurgie réalisée (son objectif est de niveler les arcades, et de rendre les arcades maxillo-mandibulaires congruentes après intervention).

Enregistrer

Enregistrer