post

Au niveau du visage les premiers outrages du temps peuvent se manifester vers la quarantaine :

effet temps visage

– Au niveau du regard : des poches se forment sous les yeux , les paupières supérieures présentent un excès de peau, les rides de la patte d’oie sont plus marquées, l’angle naso frontal (racine du nez) se creuse, les sourcils glissent sous le relief de l’arcade sourcilière.

– Au niveau de la partie moyenne de la face : les pommettes perdent du relief, le sillon naso-genien est plus marqué, les lèvres s’amincissent et se rident, des plis (d’amertume ) se forment de part et d’autre de la bouche.

– Au niveau de la partie inférieure du visage : c’est la perte de l’ovale du visage par disparition des reliefs de la mâchoire avec formation de bas-joues, le cou se relâche et /ou se comble de graisse réalisant un double menton , apparition de fanons.

En fait la plupart des chirurgiens pensent que le vieillissement d’un visage est surtout la conséquence d’une diminution des volumes osseux et graisseux du visage et que secondairement la peau s’affaisse. C’est pourquoi le concept de restructuration par microlipoinjection (pour recréer les volumes perdus) est utilisé par de plus en plus de chirurgiens.

De plus la peau perd petit à petit ses qualités intrinsèques : tonicité, grain, elle devient plus difficile à maintenir hydratée et… les rides apparaissent.