post

Pour éliminer les poils, leurs ennemis jurés, depuis la nuit des temps, les femmes utilisent généralement la cire, les crèmes épilatoires, la pince et parfois le rasoir. Les résultats ne sont jamais efficaces.  Car les poils finissent toujours par réapparaître de nouveau.  La cire favorise la repousse des poils incarnés ( pili incarnati).  Quant aux crèmes épilatoires et au rasoir, ils irritent la surface de la peau.

L’épilation électrique procure des résultats satisfaisants sauf qu’elle ne permet pas de bien traiter certaines régions du corps comme le dos, les cuisses et les jambes. On l’utilise pour éliminer les poils qui se manifestent sur le visage. De plus, cette méthode est très douloureuse.

L’épilation laser prouve son efficacité depuis des années. Elle permet d’éliminer durablement les poils indésirables.  Les lasers épilatoires sont des appareils de haute technologie, qui émettent une lumière ayant une seule longueur d’onde. Cette lumière agit sur le bulbe pilaire. Pour que le traitement soit efficace, il faut que les bulbes soient riches en pigments marrons.

On comprend donc pourquoi l’épilation laser ne permet pas d’éliminer les poils de couleur très claire (les poils blancs, les poils blonds). Lorsque le dermatologue constate que la mélanine contenue dans les bulbes, est d’une quantité insuffisante, il règle le laser à une forte intensité pour avoir un bon résultat. Ce geste n’altère pas la peau.

Consultation pré-opératoire

Avant de faire une séance laser, la consultation per-opératoire est indispensable. Le dermatologue interroge la patiente sur l’évolution de la pilosité durant la période de l’adolescence, de la grossesse et lui demande si la repousse des poils s’est accentuée suite à la prise de certains médicaments ou de certains traitements hormonaux. Il examine la peau de connaitre son phototype et aussi pour déterminer si la pilosité est normale ou bien anormale. Un prescrit un bilan hormonal. S’il s’avère que la pilosité est due à des troubles hormonaux, il prescrit à la patiente un traitement hormonal ou la conseille de changer le type des pilules de contraception.

Enfin, il présente la technique de l’épilation par laser et recommande à la patiente de ne pas s’exposer au soleil que ce soit avant ou après les séances.

Résultat

On n’obtient pas un résultat définitif suite à une seule séance de traitement laser. En effet, après la première intervention, la région traitée apparait parfaitement épilée. Toutefois, les bulbes pilaires qui ont échappé aux rayons laser s’activent progressivement et forment de nouveaux poils. L’épilation persiste de nombreuses semaines avant qu’une repousse se manifeste. Une deuxième phase d’épilation est donc nécessaire. Les poils réapparaîtront de nouveau mais, leur nombre sera très réduit. Une autre séance d’épilation laser sera planifiée et ainsi de suite jusqu’à détruire toutes les bulbes pilaires…