Pour garantir la réussite de l’intervention, le chirurgien doit bien analyser la situation et proposer les solutions adéquates. En plus, du type de prothèse, sa forme ou son emplacement, il doit déterminer le type d’incision qu’il va opérer. Ce choix sera guidé par l’anatomie de la poitrine, l’importance de l’augmentation et les volontés de la patiente

Trois types d’incisions sont généralement utilisées lors d’une augmentation mammaire en Tunisie, l’incision trans-axillaire est faite dans les aisselles et donne au chirurgien un accès facile au muscle de la poitrine. L’incision peri-auréolaire est faite autour de l’aréole et l’incision infra-mammaire (la plus fréquemment utilisée) est faites sous le sein au niveau du pli.

Augmentation mammaire Incisions

L’incision peri-auréolaire

Cette incision est la plus discrète, elle permet une bonne visibilité lors de la création de la poche qui va accueillir l’implant et lors du placement de celui-ci. La cicatrice est bien cachée par les tissus aréolaires et c’est une bonne approche pour le traitement de seins tombants ou tubéreux.

Ce type d’incision est généralement utilisé pour les augmentations mammaires peu importantes car la petite taille de la plaie ne permet pas l’intrusion de prothèse mammaire de grande taille

L’incision infra-mammaire

Cette incision est la plus utilisée par les chirurgiens.L’incision est située dans le creux inférieur où le sein touche la poitrine. Elle est complètement cachée lorsque le pli du sein est profond. Cette technique offre un accès facile pour insérer un implant de grande taille et le risque de problème d’asymétrie et insignifiant.

L’incision trans-axillaire

Cette incision est faite au niveau de l’aisselle, elle permet donc de ne pas avoir de cicatrices au niveau du sein. Cette technique est généralement utilisée afin de placer des implants vides puis de les remplir de solution saline.

A lire également