De manière générale, l’hypertrophie mammaire est une condition héréditaire qui se déclare à l’adolescence et atteint son paroxysme au début de la vingtaine. Une poitrine trop grosse peut être esthétiquement déplaisante, limitant et parfois responsable de douleurs au dos, au cou et aux épaules. Des irritations sous les seins sont également fréquentes et les contraintes économiques inhérentes à cette pathologie se font sentir lorsqu’il est nécessaire d’acheter des sous vêtements adaptés à la taille de la poitrine.
reduction mammaire Tunisie

La chirurgie esthétique des seins propose aujourd’hui une solution efficace contre l’hypertrophie mammaire : la réduction mammaire.

Réduction mammaire Tunisie : Déroulement

  • Pour diminuer la taille des seins, cette intervention  requiert une incision en forme d’ancre (autour de l’aréole et verticalement vers le dessous du sein). Cette incision minimise les cicatrices disgracieuses que laissent parfois des interventions de réduction mammaire plus invasives.
  • Le chirurgien peut envisager une une incision supplémentaire sous le sein si la patiente souffre d’une importante hypertrophie.
  • Les excédents de peau et de graisse seront retirés via les incisions. Puis, les aréoles seront repositionnées pour donner un aspect plus harmonieux aux seins.
  • Il n’est pas rare d’utiliser la liposuccion pour complémenter une réduction des seins, elle est parfois même utilisée seule pour réduire la taille de la poitrine.
  • Cette intervention dure généralement moins de trois heures.
  • Elle est réalisée sous anesthésie locale combinée avec une sédation.

La réduction mammaire Tunisie jouit d’un taux de satisfaction élevé si la patiente accepte les cicatrices requises.

Réduction mammaire Tunisie : Suite opératoire

  • Cette opération est peu douloureuse. Sa pratique ambulatoire permet aux patients de sortir de la clinique 2 ou 3 heures après l’intervention.
  • Généralement on retire le premier pansement 48 heures après l’opération. Il est conseillé de porter un soutien-à-gorge de de contention pendant un mois (15 jours jour/nuit et 15 jours pendant la journée)
  • Pour éviter les risques de phlébite, le médecin peut prescrire un traitement préventif de la thrombose veineuse.
  • Complications :

  • Pour éviter les risques graves liés à cette intervention (tout comme les autres gestes chirurgicaux), il faut bien respecter les recommandations du chirurgien et du médecin anesthésiste. Certaines complications nécessitent une ré-intervention chirurgicale après une période de la première opération.
    Nécrose : c’est la perte d’une partie de la peau (plus au moins étendue) de la zone traitée, ou même du mamelon. C’est une complication grave mais peut être évitée si la patiente arrêter de fumer avant et après l’intervention.
    Infection : Cette complication est sans gravité. L’application de quelques pansements dans la zone infectée peut suffire dans la plupart des cas. Par ailleurs, certaines infections doivent être traitées par des antibiotiques.
    Hématome : il est caractérisé par une collection du sang sous la peau. Dans certains cas, il est nécessaire de ré-intervenir pour évacuer l’hématome.
    Une mauvaise cicatrisation : les cicatrices après une réduction mammaire mettent un certain temps pour s’estomper. Cependant, dans certains cas, les cicatrices évoluent d’une façon défavorable et peuvent devenir chéloïdiens.
    Le résultat peut également être esthétiquement insatisfaisant (asymétrie des seins par exemple). Une autre intervention de correction peut être programmée après une période de 6 mois au moins.

Prix d’une réduction mammaire en Tunisie

Reduction mammaire tunisiePrixSéjour
Réduction des seins2100€5 nuits/6jours

Pour avoir une idée plus claire sur l’intervention et nos tarifs, demandez un devis réduction mammaire Tunisie.